Bilan de compétences et reconversion

bilan-competences-reconversion

Bilan de compétences et reconversion vont-ils de pair ? Je répondrais oui. Un changement d’orientation professionnelle représente un grand bouleversement. Ce dispositif peut constituer le point de départ d’un processus long et parfois empreint de doutes. Personnellement, je regrette de ne pas avoir envisagé cette option à certains moments clés de ma carrière. Cela m’aurait évité bien des déconvenues et tu vas comprendre pourquoi.

1 — Bilan de compétences et reconversion : est-ce utile ?

Selon la loi : « il a pour but de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et le cas échéant, un projet de formation ».

Que ce soit pour une reconversion ou une évolution au sein de la fonction publique, le bilan de compétences est un outil précieux pour reprendre ta vie professionnelle en main.

À l’issue, tu seras en mesure de prendre des décisions éclairées sur l’orientation à donner à ta carrière. Cela peut inclure des choix concernant la formation, la recherche d’emploi, ou même la création de ton entreprise.

Je pense d’ailleurs que le terme bilan de compétences est assez mal choisi et bien trop réducteur. Durant cet accompagnement, qui dure entre 2 et 3 mois, le ou la coach ne s’attache pas seulement à décortiquer tes savoirs et tes savoir-faire. Cette étape importante vient dans un deuxième temps. L’analyse va porter en priorité sur la connaissance de soi.

Apprendre à mieux se connaitre

En effet, comment avoir la certitude de faire les bons choix d’orientation sans connaitre :

  • tes intérêts professionnels ;
  • tes motivations ;
  • tes besoins ;
  • tes valeurs ;
  • etc.

Cette introspection représente la clé de voute d’une reconversion réussie. Tu découvriras peut-être des talents que tu n’avais jamais exploités. Toutes ces prises de conscience participeront à la construction d’un projet en cohérence avec ta personnalité. À partir de là, tu pourras explorer de nouvelles pistes, dont certaines que tu n’avais peut-être même pas envisagées.

Se sentir soutenue pour aller jusqu’au bout de ta réflexion

Les transitions professionnelles riment souvent avec stress et incertitude. C’est une période où plus que jamais, tu as besoin de soutien, et d’écoute. Faire appel à un ou une coach présente de multiples avantages :

  • ne pas rester seule face à tes interrogations et tes doutes ;
  • parler ouvertement de tes préoccupations ;
  • bénéficier de conseils avisés ;
  • prendre du recul sur ta situation ;
  • conserver assurance et détermination tout au long de l’accompagnement.

Repartir avec un plan d’action au service de ton projet

Le bilan de compétences t’aide à clarifier tes ambitions et à définir un projet professionnel réaliste et cohérent. Il met en lumière les compétences professionnelles et personnelles transférables à un autre métier. Ainsi, tu auras identifié tes forces et les domaines dans lesquels tu excelles.

À l’issue de l’accompagnement, tu auras construit un plan d’action concret avec les étapes à suivre pour atteindre tes objectifs.

2 — Quand demander un bilan de compétences ?

quand-demander-bilan-competences

Le moment opportun pour faire un bilan de compétences peut varier en fonction de ta situation personnelle et professionnelle. Cependant, quelques signes indiquent qu’il est temps d’envisager cette démarche.

L’insatisfaction au travail

Si tu ressens un malaise constant, de la frustration, une insatisfaction permanente, voire de la souffrance, c’est probablement le signe qu’enseigner n’est plus en phase avec tes besoins et tes aspirations. Le meilleur conseil que je puisse te donner est de ne pas attendre les premiers signes du burn-out pour réagir.

L’envie de changer de métier

Si l’envie de changer de carrière te trotte dans la tête depuis un certain temps, un bilan de compétences t’aidera à concrétiser cette transition, surtout si tu n’as aucune idée de ce que tu aimerais ou pourrais faire en dehors de l’Éducation nationale.

L’ennui

Lorsque tu sens que tu tournes en rond comme un poisson dans son bocal et que ton métier ne te stimule plus intellectuellement. Avant de sombrer dans un ennui profond au point de ne plus avoir envie de te lever le matin, le moment est venu de s’interroger sur la suite à donner à ta carrière.

3 — Où faire un bilan de compétences ?

En ligne ou en présentiel, le bilan de compétences peut être réalisé dans divers contextes. On trouve sur le marché de la formation, des centaines et des centaines d’offres. Choisis selon tes préférences, tes besoins et tes disponibilités. Si tu es toujours en poste, les formats digitaux t’apporteront davantage de flexibilité. Autre point important, si tu finances ton bilan avec ton CPF, l’organisme doit détenir la certification Qualiopi. Voici les options les plus fréquentes :

Avec une consultante en bilan de compétences

Les consultantes en bilan de compétences sont des expertes dans ce domaine. Elles exercent généralement en indépendante ou au sein de cabinets spécialisés. La profession n’est pas réglementée, alors avant de collaborer avec l’une d’elles, assure-toi qu’elle soit certifiée.

Sur une plateforme en ligne

À l’aire du digital, de nombreuses plateformes proposent un accompagnement 100% en ligne. C’est le cas notamment de Garance et Moi chez qui je me suis formée à l’accompagnement des transitions professionnelles. Accessible 24h/24, sans bouger de ton canapé, tu peux réaliser les activités en ligne et échanger en visio avec ton ou ta coach. La formule idéale pour conjuguer flexibilité, efficacité et méthode.

4 — Comment se déroule un bilan de compétences ?

comment-deroule-bilan-competences

Un bilan de compétences comprend 24 heures qui se décomposent de la façon suivante :

  • entretiens individuels ;
  • tests de personnalité ;
  • travail personnel guidé.

Ces 24 heures s’étalent sur 2 à 3 mois. Avant de t’engager, je te conseille de sélectionner 2 ou 3 prestataires puis de prendre rendez-vous avec chacun d’eux pour un premier entretien. Celui-ci est gratuit et sans engagement. D’un cabinet à l’autre, les prestations sont sensiblement les mêmes. Cependant, pour guider ton choix, sache que le feeling est essentiel. Afin de tirer pleinement profit de cette expérience, choisis la personne avec laquelle tu te sens le plus à l’aise et en confiance.

On distingue 3 grandes phases:

La phase préliminaire

Cette phase est centrée sur l’analyse de tes besoins spécifiques. En fonction de ceux-ci, le prestataire va s’assurer dans un premier temps que le bilan de compétences est bien le dispositif le plus pertinent pour toi.

Dans un deuxième temps, vous approfondirez ta problématique pour définir ensemble les objectifs à atteindre. Vous déterminerez conjointement les activités et les outils les mieux adaptés pour y parvenir. Il t’informera de la durée, des modalités, des outils, des techniques et des financements possibles.

La phase d’investigation

C’est la phase la plus longue et la plus excitante du bilan. En collaboration avec la coach, vous allez explorer les dimensions suivantes :

  • l’analyse de ton profil ;
  • l’analyse de ton parcours personnel et professionnel ;
  • l’émergence du projet.

La phase de conclusion

Tu arrives au terme de l’accompagnement. Le prestataire te remet la synthèse de toutes les investigations menées. C’est le moment de valider avec elle, les étapes de ton projet et de ton plan d’action. Tu mesures le chemin parcouru et la confiance retrouvée.

Tu l’auras compris, le bilan de compétences est une démarche puissante pour se reconnecter à soi et envisager sereinement son avenir professionnel. Si tu ressens le besoin de faire le point sur ton désir de quitter l’Éducation nationale et explorer de nouvelles opportunités, je serai ravie de t’accompagner au cours de ce voyage. Pour fixer notre premier rendez-vous et me faire part de ta situation professionnelle, c’est par ici :

Publications similaires

Laisser un commentaire